Tracabilité

Le commerce équitable demande de la transparence et donc de la traçabilité. Le commerce des épices lui, est assez opaque, les enjeux financiers étant considérables. Il existe des filières doubles (non déclarées).

Notre petite association ne joue pas dans la cour des grands traders mais s’efforce néanmoins de recueillir un maximum d’informations, la question de base étant « où va l’argent du consommateur ? bénéficie t’ il bien au producteurs ? »

EN AMONT

Et en ne considérant que la vanille préparée par les paysans, (il existe de l’achat de vanille verte séchée ensuite par le négociant) on distingue 3 tarifs payés à celui ci (ramené à la gousse) : (CHIFFRES DE 2011)
Conventionnel: entre 4 et 5 centimes d’euro ; 0,05€ )

BIO écocert: 8 centimes d’euro ; 0,08€ On constatera que la filière bio malgré les charges et contraintes est assez mal rénumérée, certaines marques ont toutefois des projets/villages.

BIO et équitable écocert+FLO: 14centimes d’euro + 2centimes projets communautaires

EN AVAL

en France la vanille est vendue (TTC la gousse)
-moins de 1€ par des particuliers (souvent des malgaches) sur internet. Qualité et traçabilité ne sont pas toujours au rendez-vous.
-1,40€ en moyenne en conventionnel en GMS, le nombre d’intermédiaires, leurs marges et marges arrière font que le prix du produit est multiplié par 30 .
-1,50€ en moyenne en magasin ou rayon bio, là aussi le packaging et les intermédiaires multiplient le prix par 25 .
-1,20€ à 1,50€ en équitable, la filière étant plus courte, les opérateurs totalisent un coefficient de 12 environ.
-Le cas de VBS est un peu particulier, nous n’avons pas de charges salariales étant tous bénévoles.
Nous avons toutefois le coût du contrôle bio et les charges de salon à payer.
Nous revendons 1 a 1,2€ selon quantité soit (voir tarifs) un coefficient de 6,5 a 7,5 sachant que nous achetons 0,35€ à Pronatec qui est certifié biofairtrade  .(photo ci-dessous)
De plus nos bénéfices (1/3) servent intégralement l’objectif des projets solidaires et repartent donc à Madagascar

equitableVoici la chaîne de la filière :